Article rédigé par Sylvie Plante, enseignante de français et coresponsable du dossier de la valorisation

Source de l’image : À l’école de Célestine

Lorsque l’on parle de la personne dans un texte quelconque, comme c’est le cas dans un ordre du jour, on met la minuscule : Pierre Richard, directeur des finances.

Par contre, lorsqu’on s’adresse à la personne directement, comme dans une lettre par exemple, la méthode traditionnelle préconise la majuscule au titre.

Selon l’OQLF, « on met une majuscule aux titres de fonction et aux appellations de convenance lorsqu’on s’adresse aux personnes elles-mêmes par écrit, par exemple dans l’appel et dans la salutation d’une lettre ou sur une carte d’invitation ».

Néanmoins, il faut garder en tête que cette déclaration de l’Office n’est pas une vérité absolue, car Aurèle Ramat, sommité de la typographie, dans son Ramat de la typographie, bible des réviseurs linguistiques, fait la promotion d’une norme plus moderne : il suggère la minuscule partout, et ce, dans tous les cas, même aux titres de fonction lorsqu’on s’adresse aux personnes elles-mêmes.