Article rédigé par Sylvie Plante, enseignante de français et coresponsable du dossier de la valorisation

Est-elle beaucoup polie ou très polie? L’adverbe « beaucoup » employé dans le sens de « très » devant un adjectif est vieilli, selon l’OQLF. C’est donc dire que ce que l’usage condamne aujourd’hui a pu être acceptable avant!

« Autrefois, et jusqu’à la fin du XVIIe s., «beaucoup» pouvait renforcer un adjectif : Leur sçavoir à la France est BEAUCOUP nécessaire (Molière). + Je veux croire que vous avez écrit fort vite les deux lettres que j’ai reçues de vous, car le caractère en paraît BEAUCOUP négligé (Racine) », nous apprend Le bon usage.

Ainsi, Le bon usage mentionne que, de nos jours, « beaucoup » est utilisé devant les verbes et « très », devant les adjectifs. Par contre, on peut aussi y lire que les deux formes existent dans le langage populaire!

Moliere
Timbre de Molière créé en 1944 (source de la photo : Wiki Timbres)