En novembre dernier, le club de lecture initié par l’équipe de la Valorisation de la langue du Collège s’est réuni au salon du personnel pour discuter polar, thriller et roman noir.  De nombreux ouvrages ont fait l’objet de nos échanges, et nous vous présentons ici une sélection de titres qui ont attiré notre attention.  Nous avons pensé que ce petit compte-rendu pourrait vous donner des idées de lectures ou de cadeaux à offrir à vos proches pour le temps des Fêtes qui arrive à grands pas.

Il aurait été étonnant qu’une activité sur le roman policier se tienne sans que  soit mentionné l’apport considérable de Mary Clarissa Miller.  Mary qui?  Oui, oui, vous savez, la grande dame du roman de détection classique.  Vous la connaissez bien pourtant.  Pour la plupart des gens, elle représente à elle seule l’âge d’or du roman policier.  Mariée au colonel Archibald Christie, Mary Clarissa a choisi de se faire connaître sous le pseudonyme d’Agatha.  Ah! Voilà, l’auteure célébrée pour son Crime de l’Orient-Express ou ses Dix petits nègres.  On ne les énumérera pas tous, elle en aura écrit une soixantaine  au total.  Lucia Lepage (adjointe à la direction des études) nous a confié avoir été fascinée, dans sa jeunesse, par les intrigues nébuleuses d’Agatha Christie.  Elle a dévoré avec avidité les récits des enquêtes de Miss Marple ou d’Hercule Poirot.

Agatha Christie

Sylvie Plante (département de français) y est allée pour sa part d’une excellente suggestion avec le thriller de Michael Connelly, Le Poète, récemment réédité en format poche.  Cette oeuvre aussi haletante que complexe met en scène le journaliste Jack McEvoy, qui allie ses talents de journaliste aux ressources du FBI pour traquer un tueur en série surnommé le Poète, en raison de messages sybillins laissés sur les lieux des crimes, messages repris d’un poème d’Edgar Allan Poe.  Paru il y a une vigtaine d’années, le roman de Connelly est devenu un incontournable en matière de traque de tueur en série littéraire.

Le Poète

Geneviève Plourde (département de santé animale) nous a dit beaucoup de bien de la série de romans policiers de l’auteure résidant dans les Cantons-de-l’Est, Louise Penny.  Les enquêtes de l’inspecteur-chef Armand Gamache valent, semble-t-il, le détour.  Les romans de cette Anglo-québécoise ont fait connaître le Québec à travers le monde.

Louise Penny

Idéal pour ceux qui affectionnent le genre du whodunit dans le style d’Agatha Christie.

Chantal Lajambe (service de la bibliothèque) est une grande lectrice.  Ce qui la charme quand elle ouvre un ouvrage, c’est la possibilité d’être transportée ailleurs.  Rien d’étonnant dans ce cas qu’elle trouve son compte dans la veine scandinave des polars contemporains. Parmi les titres qu’elle a identifiés, retenons celui de l’auteur islandais Arnaldur Indridason, Les Nuits de Reykjavik, qui a la particularité de revenir sur les débuts de l’enquêteur Erlendur.  Bon point de départ pour se farcir en succession les autres romans de cet ancien journaliste qui a su se construire une solide réputation dans le milieu des lettres.

Les Nuits de Reykjavik

Également du service de la bibliothèque, Josiane Sauvé a donné le goût à tous les participants au club de lecture de lire prochainement le suspense de R. J. Elllory, Les Anonymes.  Vedette contemporaine de la littérature policière, l’Anglais enchaîne les réussites depuis une dizaine d’années (Vendetta, Mauvaise étoile, Seul le silence, parmi d’autres…).

Les Anonymes

Finalement, Simon Roy (département de français) y est allé d’une suggestion rappelant à plus d’un égard l’atmosphère étouffante du roman Misery de Stephen King avec le captivant récit noir de Delphine de Vigan, D’après une histoire vraie, qui brouille la frontière entre le vrai et le faux.  Ce livre raconte  peut-être le cauchemar de tout écrivain.  Vous l’apprécierez en lisant cet excellent thriller, il est de ces admirateurs qu’il est préférable de ne jamais croiser…

D’après une histoire vraie

Comme vous le voyez, d’excellents romans policiers ont fait l’objet de nos discussions ; ces textes n’étaient qu’un échantillon de coups de coeur des membres du club, car bien d’autres titres ont été évoqués en cet après-midi de novembre.  Surveillez les prochains billets du blogue Le français, notre accent commun pour connaître la date de notre prochain club de lecture auquel vous êtes chaleureusement invité.e.  Le prochain thème sera la littérature québécoise.  Quel livre d’ici vous a profondément marqué.e? Ou encore, y a-t-il un titre de notre littérature contemporaine qui mérite l’attention des lecteurs?