Chers membres de la communauté du Collège Lionel-Groulx,

L’équipe de la valorisation du français vous souhaite une excellente année 2018 dans laquelle votre amour du français sera ragaillardi ! D’ailleurs, si vous ne connaissez pas le service de référence linguistique du CLG, l’équipe vous lance le défi, cette année, de lui faire appel !

En effet, si vous hésitez relativement à un accord, à une orthographe, à une règle grammaticale ou si une construction de phrase vous semble étrange ou erronée, n’hésitez pas à contacter les responsables : simon.roy@clg.qc.ca et sylvie.plante@clg.qc.ca. Toutes les demandes sont strictement confidentielles. Elles peuvent même nous être acheminées de façon anonyme. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais. Et c’est gratuit !

http://julie.milan-forum.com/bla-bla-f3/un-journal-intime-t137549.html

Cher journal,

Ce texte n’engage que moi ; ça va de soi, c’est mon journal intime.

Vitaminée, cette année, j’ai pris de nouvelles résolutions.

Voici les défis que je me lance :

1-Remplacer les mots pimper, sexy, back a back, fun, cool, dude par des équivalents français tout aussi chouettes.

Par exemple, au lieu de dire J’ai totalement pimpé ma poutine hier en y ajoutant du foie gras et des ognons caramélisés, je dirai dorénavant J’ai totalement maquereauté ma poutine hier en y ajoutant du foie gras et des ognons caramélisés.

https://chefcuisto.com/recette/poutine-au-foie-gras-du-pied-de-cochon/

Les gens utilisent certains mots pour être cools branchés, mais ce qui est cool chic, c’est d’être créatif, unique et de l’assumer ! Donc, exit « pimper » et bonjour « maquereauter ».

2-Enrichir mon vocabulaire : me servir de mots rares pour émailler ma conversation, dont voici quelques-uns de mes préférés : dandy, pusillanime, débonnaire, décadent, baroque, exalté, décérébré, défenestrer, vitaminé :-), etc.

3-Travailler sans relâche à faire connaitre le fait qu’aucune référence linguistique n’est Dieu le père. Effectivement, l’expression « en lien » est proscrite par Antidote et acceptée par l’Office québécois de la langue française !

(Source: Antidote)

(Source: OQLF)

4-Apprendre par cœur 20 nouvelles étymologies étonnantes pour rendre mes conversations, lors de soupers mondains, plus spirituelles comme…

Étonnant : frappé par le tonnerre…

Biscuit : cuit deux fois (bis et cuit)…

Vamp : femme fatale, la vamp est VAMPirique, du moins étymologiquement 🙂

5-Contribuer à la diffusion de néologismes géniaux et adorables tels que…

Mecspliquer : de mansplaning, « c’est lorsqu’un homme explique quelque chose à une femme d’une manière condescendante et paternaliste ».

Mecterrompre : de manterrupting, « est le comportement sexiste qui consiste, pour les hommes, à couper la parole des femmes au cours de discussions ou de débats, en raison du genre de leurs interlocutrices ».

Biérologue : « un connaisseur de la bière et de sa dégustation ; comme un sommelier, il est capable de dire quelle bière est en concordance avec quel plat ».

Mixologue : « Celle ou celui qui concocte ou prépare des cocktails ».

Modestardise : c’est ma création personnelle pour traduire « humblebragging ». L’art de se vanter tout en ayant l’air modeste.  Veuillez noter qu’ici, je ne fais pas de modestardise, je suis carrément vantarde 🙂 et je l’assume!

Anthropocène : voir la définition d’un collaborateur, Olivier Lalonde, professeur de géographie et passionné de la langue française, à la fin de l’article « Pour aller plus loin ».

6-Piquer la curiosité de mes interlocuteurs en proposant des faits cocasses. Par exemple, saviez-vous que le mot « anticonstitutionnellement » n’est plus le mot le plus long du dictionnaire?

(Source: tweet du Collège Lionel-Groulx)

Quel est donc ce mot plus long ? Lire ici.

À bientôt, cher journal!

Pour aller plus loin

Anthropocène est un mot qui « a été déclaré officiellement une nouvelle époque (qui succéderait à l’Holocène), que certains souhaitaient faire commencer en 1945, année de la bombe nucléaire (qui a laissé des marques dans les sédiments). D’autres évoquaient une date au XIXe siècle associée au début de la révolution industrielle, considérant que l’Homme (et par la suite Oprah) a tellement changé l’environnement terrestre en 200 ans que ça équivaut à des changements naturels survenus sur des milliers d’années.

« D’après les médias, l’Union internationale des Sciences géologiques (IUGS) a voté POUR la création de l’époque «Anthropocène» à partir de 1945, lors d’un congrès en 2016. J’ai fouillé un peu pour valider tout ça, et quand j’arrive à la Charte officielle de l’IUGS mise à jour en 2017, (lien ci-dessous), l’Anthropocène n’apparait pas. Le fait que tout ça soit flou t’illustre bien le débat dans la communauté scientifique sur ce qui doit être considéré comme une «ère, période ou époque géologique». (Olivier Lalonde, professeur de géographie au Collège Lionel-Groulx)

Présentations des activités de la session hiver 2018

La traditionnelle Dictée CLG fera appel à un diplômée de chez nous… Plus de détails à venir. L’événement aura lieu le 21 mars 2018 pendant la semaine de la Francofête. (ouvert à TOUTE la communauté collégiale) sylvie.plante@clg.qc.ca ou simon.roy@clg.qc.ca

Deuxième édition du Combat des livres (en avril prochain).  Cette fois, croiseront le fer un cadre (Éric Saint-Jean), une étudiante (Kamille Gagné), un membre du personnel professionnel (Josiane Sauvé), un employé de soutien (Daniel Alarie) et une enseignante d’anglais (Elizabeth Schinkel). Les œuvres qu’ils défendront vous seront présentées à la session. simon.roy@clg.qc.ca

Références consultées pour la rédaction de ce billet :

  • Antidote RX, version 4 [Logiciel], Montréal, Druide informatique, 2007.
  • Banque de dépannage linguistique (BDL) de l’Office québécois de la langue française (OQLF), 2017, page consultée le 15 janvier 2018.
  • Bureau de la traduction, Termium plus, Travaux publics et services gouvernementaux Canada, (en ligne), page consultée le 15 janvier 2018.
  • Compte Twitter du Collège Lionel-Groulx (la responsable est Josianne Haspeck), @CLionelGroulx, page consultée le 15 janvier 2018.
  • En bons termes. https://enbonstermes.com/ (en ligne). 2016, page consultée le 15 janvier 2018.
  • Glorieuses, Les. (en ligne). https://lesglorieuses.fr/project/mecsplication/ page consultée le 15 janvier 2018.
  • PETIT ROBERT, LE (en ligne). 2016, page consultée le 15 janvier 2018, disponible sur le site de la bibliothèque du Collège Lionel-Groulx ici.
  • Usito(2013), dictionnaire général de la langue française sous la direction d’Hélène Cajolet-Laganière, de Pierre Martel et de Chantal-Édith Masson, et avec le concours de Louis Mercier [site Web]. Les Éditions Delisme. Consulté le https://www.usito.com/dictio, page consultée le 15 janvier 2018.
  • Wikipedia, (en ligne). https://fr.wikipedia.org/wiki, page consultée le 15 janvier 2018.