Cégépiennes et cégépiens, le Prix BD des collégiens est fait sur mesure pour vous !

https://www.facebook.com/prixBD/

Voici comment il fonctionne. Sur le modèle du Prix littéraire des collégiens et du Prix collégial du cinéma québécois, l’objectif du Prix BD des collégiens est « de faire lire à des clubs de lecture, constitués d’étudiants de plusieurs cégeps de la province, une sélection de cinq bandes dessinées publiées en 2017. En avril 2018, le titre de la BD victorieuse sera divulgué à la suite de délibérations. »

DATE LIMITE POUR S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ : 14 FÉVRIER

Si cette activité vous intéresse, contactez Sébastien Ponce (conseiller à la vie étudiante, local E-112, poste 2569) ou Julie Cauchy, local S-509, poste 2649, ou sur colnet).

Veuillez noter que trois exemplaires de chaque BD sont réservés au comptoir du prêt pour une consultation de 4 heures en bibliothèque.

 

DATE DES RENCONTRES au Collège Lionel-Groulx

Rencontre d’information courte : 14 février, à 13h (D-228)

Premier cercle de lecture : 28 février, à 13h (D-228)

Deuxième cercle de lecture : 14 mars, à 13h (D-228)

Dernier cercle de lecture, vote et tirage des BD : 4 avril, à 13h (D-228)

 

Œuvres en lice

Ces BD sont disponibles à la bibliothèque du Collège.

Dix exemplaires seront tirés parmi les participantEs !

Cliquez sur l’hyperlien pour obtenir la cote.

Comment je ne suis pas devenu moine, de Jean-Sébastien Bérubé (Futoropolis)

Jean-Sébastien Bérubé débarque à Katmandou, en 2005, pour devenir moine bouddhiste. Selon lui, le bouddhisme est la religion la plus cool du monde, et il espère qu’il pourra enfin régler ses problèmes, échapper à la société occidentale de surconsommation aux valeurs superficielles et accéder au bonheur en suivant sa quête spirituelle. Mais il découvre que la réalité est assez éloignée de ses attentes. Source du texte et de l’image

Le 7e vert, de Paul Bordeleau (La Pastèque)

Le temps d’une partie de golf, un fils tente de se rapprocher de son père pour obtenir des réponses à ses questions, restées longtemps sans réponse. Les lourds secrets de famille resurgissent alors de l’ombre et viennent ponctuer la partie, mêlés aux souvenirs à la fois tendres et douloureux du passé. Avec un dessin mature et émotif, Paul Bordeleau réussit à nous faire entrer dans l’intimité d’une famille ébranlée, avec un profond humanisme et une grande délicatesse. Source du texte et de l’image

Regard trouble, d’Éric Péladeau (Éric Péladeau)

Le personnage de Regard trouble se réveille, du jour au lendemain, avec un problème étrange : il voit les personnes autour de lui comme un amoncellement de points et de lignes. Il consulte un psychiatre à ce sujet, lequel fait un lien entre son trouble et la réalité virtuelle dont son patient fait grand usage. Il lui recommande donc de délaisser son cellulaire et son portable pour entrer, de plein fouet, en contact avec la « vraie » réalité. Source du texte inconnue Source de l’image

Titan, François Vigneault (Pow Pow)

Pour l’ADMN João Da Silva, il ne s’agit pas d’une simple inspection de routine : la colonie minière de Homestead n’est plus rentable et les ouvriers, des géants que l’on nomme Titans, sont à couteaux tirés avec l’administration. Avec l’aide de Phoebe Mackintosh, représentante syndicale aux allégeances incertaines, João doit découvrir ce qui se trame réellement. Avant que la situation dégénère et se transforme en conflit interplanétaire! Un récit de science-fiction alliant habilement l’intime à l’épique. Source du texte et de l’image

Une longue canicule, Anne Villeneuve (Mécanique générale)

Une longue canicule, la première bande dessinée d’Anne Villeneuve, met en scène Marie-Hélène, une jeune femme quittant sa Côte-Nord natale pour venir s’installer à Montréal. La jeune fille découvre une nouvelle ville, ses habitants et apprend à vivre avec son déracinement et les démons de son passé. OEuvre sensible et intimiste, le récit se déroule sur une durée de quelques jours durant lesquels la métropole est plongée dans l’une des plus chaudes canicules de son histoire. Source du texte et de l’image

 

Pour tous les détails, consultez le page Facebook du Prix BD des collégiens : www.facebook.com/prixbd.

 

Références consultées pour la rédaction de ce billet :

Renaud-Bray en ligne, page consultée le 6 février 2018.

Facebook en ligne, FACEBOOK PRIX bd DES COLLÉGIENS, page consultée le 6 février 2018.

Présentations des activités de la session hiver 2018

Le comité de valorisation du français (VLF) tient à vous informer des activités à venir cette session :

En collaboration avec les Communications, les responsables de la VLF organisent une semaine de la Francofête, du 19 au 23 mars, au cours de laquelle plusieurs activités valoriseront notre langue.

Pour l’instant, ce qui est confirmé, c’est que le club de lecture « Tout Lionel » se réunira le mardi 20 mars de midi à 13h. Apportez votre diner. Les discussions porteront sur nos coups de cœur relativement aux œuvres québécoises de fiction récentes.

Le mercredi 21 mars sera la Dictée CLG sur l’heure du diner. C’est un extrait du premier roman de Stéphanie Filion, Le grand fauchage intérieur, qui sera lu par l’auteure elle-même. Madame Filion est une diplômée en Lettres de chez nous! La consultation des ouvrages de référence ne sera pas permise pour cette édition. Nous vous demandons de faire une grande publicité auprès de vos étudiants et de vos collègues afin d’y faire participer le plus grand nombre. Plusieurs prix (produits Druide et des exemplaires du roman Le grand fauchage) seront remis.

Deuxième édition du Combat des livres (25 avril 2018).  Cette fois, croiseront le fer un cadre (Éric Saint-Jean), une étudiante (Kamille Gagné), un membre du personnel professionnel (Josiane Sauvé), un employé de soutien (Daniel Alarie) et une enseignante d’anglais (Elizabeth Schinkel). Les œuvres qu’ils défendront vous seront présentées à la session. simon.roy@clg.qc.ca

Il y aura d’autres annonces surprises à venir ! Nous vous communiquerons les belles activités francophiles dès qu’elles seront officielles.

Si vous hésitez relativement à un accord, à une orthographe, à une règle grammaticale ou si une construction de phrase vous semble étrange ou erronée, n’hésitez pas à contacter les responsables : simon.roy@clg.qc.ca et sylvie.plante@clg.qc.ca. Toutes les demandes sont strictement confidentielles. Elles peuvent même nous être acheminées de façon anonyme. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais. Et c’est gratuit !